Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Attagène description et dommages

Nom français Attagène noir du tapis
Nom anglais Black Carpet Beetle
Nom latin Attagenus unicolor
Classe Insectes
Ordre Coléoptères
Famille Dermestidés

Fiche technique : attagène noir du tapis

Au stade larvaire, cet insecte n’est pas difficile au niveau nourriture, il se délecte de textile mais aussi de céréales et différentes denrées alimentaires. Une fois adulte, sa durée de vie est assez courte, quelques semaines, mais la femelle peut pondre jusqu’à une centaine d’œufs, donc aux premiers signes, il faut réagir…

Informations générales

  • Ordre : Coleoptera
  • Famille : Dermestidés (qui regroupe aussi les rats, campagnols, mulots…)
  • Nom scientifique : Attagenus unicolor
  • Espèce semblable : Alphitobius, Dermestes, Trogoderma
  • Alimentation : matières végétales et animales, nectar/pollen (adulte seulement), textile, laine et aussi céréales
  • Habitat : dans les placards des maisons, dans les musées et dans les entrepôts de nourriture.
  • Spécificités : Comme souvent, ce sont les larves qui causent des dommages dans les maisons

 

Mode de vie

  • Reproduction : 50 œufs en moyenne par femelle, mais peut aller jusqu’à 115 œufs.
  • Conditions de développement : température entre 22 et 25°C
  • Éclosion des œufs : 5 à 16 jours
  • Le développement larvaire : de 8 à 24 mois
  • Les prédateurs : guêpes, araignées, oiseaux…

 

Description physique

  • Longueur de l’adulte : 2.5 à 5.5mm
  • Description de l’adulte : corps allongé de forme ovale à carapace dure. Petite tête arborant deux courtes antennes se terminant en massue.
  • Couleur : gris, noir ou blanc
  • Durée de vie courte : 14 à 60 jours selon les conditions de température
  • Longueur des larves : 12,5mm, corps cylindrique rappelant la forme d’un cigare
  • Couleur : brun foncé à brun doré

 

Signes de présence

  • Des paquets de nourriture rongée
  • Présence d’exuvies larvaires et déjections dans les placards
  • Des trous dans les vêtements, tapis, fourrure…

 

Prévention

  • Passez bien l’aspirateur autour et dans les meubles, sous les tapis, derrière les sofas…
  • Videz vos placards de nourriture et nettoyez-les à fond
  • Fermez vos paquets alimentaires dans des boîtes hermétiques
  • Nettoyez les rideaux, les fourrures, les vêtements
  • Aérez régulièrement vos placards
  • Ne laissez pas traîner la gamelle des chiens et des chats
  • Calfeutrez les fissures dans le bois
  • Les boules à mites repoussent les attagènes mais ce n’est pas une solution durable et efficace dans le temps

Information sur ce coléoptère

L’attagène adulte possède un corps ovale. De couleur noire, il est recouvert de poils brun foncé. Il ne mesure que 3 mm de longueur. Cet insecte possède des ailes qui lui confèrent la capacité de voler sur de petites distances.

attagène des tapis

Larve d’attagène

Reproduction de l’attagène

La saison de reproduction a lieu et débute lorsque la température atteint les 15 °C, mais il ne faut pas qu’elle dépasse les 30 °C. Les femelles déposent alors les œufs dans des aliments déjà infestés. Elles y creusent des galeries pour mettre leur progéniture à l’abri. Les femelles sont capables de pondre jusqu’à 100 œufs dans leur vie. Ceux-ci éclosent à peine trois semaines plus tard.

Développement des larves

Les larves qui en sortent arborent une forme cylindrique. Leur corps est brun et rouge, et entièrement recouvert de poils très épais. Leur abdomen arbore, à son extrémité, une touffe de poils bruns ayant la forme d’un pinceau.

Les larves sont dotées d’une tête et de pattes très développées. Leur croissance prend jusqu’à deux ans si les conditions climatiques ne sont pas favorables. En revanche, elle ne prendra que huit mois à 24 °C constant.

Enfin, si les températures descendent en dessous de 15 °C, les larves se mettent en diapause. Les adultes ne vivent que très peu de temps, en moyenne, deux à huit semaines.

Présence et dommages de l’attagène

larve et insecte attagèneOn retrouve les attagènes partout dans le monde. Ils se nourrissent principalement de nectar et de pollen, mais aiment aussi l’orge, l’arachide, le son ou encore le maïs. En dehors de cela, ils s’attaquent éventuellement aux textiles synthétiques, à la laine, aux cuirs et aux fourrures.

Les attagènes sont considérés comme des ravageurs mineurs des produits céréaliers. Mais ce sont de véritables fléaux lorsque l’on parle de tissus ou lorsqu’ils sont observés dans les musées.

Si ces petits insectes étaient détectés et aperçus, il serait alors préférable de faire appel à un exterminateur avant qu’elles ne rendent inconsommables les réserves alimentaires et qu’elles ne s’attaquent aux vêtements de la maison.