Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Cloportes et extermination

Nom français Cloportes, Porcellions
Nom anglais Woodlice, Woodlouse
Classe Malacostraca
Ordre Isopodes
Famille (Sous-ordre) Oniscidea

Fiche technique : cloporte

Les cloportes, appelés aussi porcellions, ne sont pas des insectes comme on pourrait le croire mais des crustacés entièrement terrestres. Les cloportes sont utiles pour les jardins car ils mangent les détritus, les végétaux en décomposition mais ils sont plutôt dérangeants lorsqu’ils entrent dans la maison.

Informations générales

  • Ordre : Isopode
  • Sous-ordre : Oniscide
  • Espèces : plus de 5 000 espèces dans le monde dont l’espèce la plus connue est le cloporte commun (Armadillidium vulgare)
  • Alimentation : détritiphage ou saprophage (essentiellement matière végétale morte en décomposition)
  • Habitat : endroits sombres et humides sous les feuilles, bois, champignons et les endroits chauds et humides dans la maison (salle de bain, cuisine, canalisation…)
  • Spécificités : le cloporte se roule en boule pour échapper à un danger (pas toutes les espèces)

 

Mode de vie

  • Espérance de vie : 2 à 3 ans
  • Reproduction : la femelle maintient les œufs dans une poche incubatrice appelée marsupium
  • Nombre d’œufs : 24 œufs par portée, l’incubation des œufs dure quelques jours avant d’éclore.
  • Ses prédateurs : mille-pattes, crapaud, lézard, araignée, autres insectes.

 

Les 6 espèces les plus fréquentes

  • Armadillidium vulgare
  • Cylisticus convexus
  • Oniscus asellus
  • Philoscia muscorum
  • Porcellio scaber
  • Trachelipus rathkii

 

Description physique

  • Longueur : 3mm à 3cm
  • Description : exosquelette rigide et segmenté composé de la tête, thorax et abdomen avec 7 paires de pattes
  • Carapace : composée de calcaire organique, de phosphate de calcium et de chitine
  • Couleur : de brun pâle à noirâtre en passant par le gris

 

Signes de présence

  • On les voit dans le jardin, sous le bois mort, les souches, les feuilles en décomposition, les champignons
  • Les feuilles et plantes rongées
  • Invasion de cloportes dans le fumier ou le compost

 

Prévention

  • Aérer les pièces fréquemment et installer des VMC dans les pièces infectées
  • Supprimer l’humidité dans les pièces grâce à des déshumidificateurs
  • Retirer le bois mort et les feuilles mortes autour de la maison
  • Placer des feuilles de sauge dans les endroits de passage, car ils n’aiment pas l’odeur

Un crustacée terrestre !

Le cloporte n’est qu’assimilé aux insectes: il appartient en réalité au sous-phyllum des crustacés, comme les crevettes ou les homards ! Ils sont donc plus proches de ces animaux que des insectes. Ils sont dotés de sept paires de pattes.

Les cloportes possèdent un corps de couleur brune, grise ou noirâtre, selon les espèces (il en existe plus de 3500 !), ils mesurent de 10 à 19mm de long environ, contrairement à de nombreux crustacés, ils n’ont pas une vraie carapace: leur corps est protégé par un exosquelette.

Des cloportes dans la maison !

Ils vivent dans les forêts et les champs, près des marais ou au bord de la mer, habituellement dans des zones ombragées. Mais ils ne doivent leur survie qu’à l’humidité qui leur est nécessaire. Les cloportes s’installent sous l’écorce des arbres, sous les pierres ou dans les litières, dans la terre des jardins.

Ils entrent parfois dans les maisons: on les trouve alors dans les sous-sols ou tout autre endroit humide. Ils ne chassent pas, ils se nourrissent de matière en décomposition. Ils accélèrent ainsi la décomposition des substances nutritives des végétaux.

Des dégâts dans les jardins

Les cloportes ne causent pas réellement de dommage dans les habitations, mais leur présence est désagréable. C’est en entrant du bois de chauffage dans la maison que nous les introduisons dans la maison. Une fois à l’intérieur, ils cherchent et s’installent dans les endroits humides qu’ils trouvent. Ils pénètrent aussi dans les habitations par des fissures ou d’autres micro-ouvertures.

Parce qu’ils se nourrissent aussi de racines et de tiges tendres, ces animaux lorsqu’ils sont très nombreux, peuvent causer des dommages dans les jardins ou les serres. On peut les trouver sur les citrouilles, les courges et les fraises qui sont en contact avec le sol humide.

Lutter contre les cloportes

La présence prolongée de cloportes dans une maison signifie qu’il s’y trouve des endroits où l’humidité est élevée. Il faudra alors lutter contre ce fait en déshumidifiant le site infesté. Une infestation importante de cloportes est souvent signe de la présence d’une grosse colonie à proximité du bâtiment. On tentera de régler le problème d’humidité excessive à l’extérieur en améliorant le drainage du sol, par exemple.

Se débarrasser des cloportes

Si vous deviez en venir aux insecticides chimiques, prenez conseil avec un spécialiste. Les produits grand public sont toxiques et mal adaptés à cette situation; rappelez-vous que les insecticides chimiques sont nocifs pour vous et pour l’environnement.