Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Invasion de coccinelles asiatiques au Québec

  • La coccinelle asiatique: Harmonia axyridis
  • Coccinelle aphidiphage (se nourrit de pucerons)

Le Grand Montréal, Québec et régions voisines (Blainville, Laval, 3 Rivières, Levis…) connaissent depuis quelques années une invasion spectaculaire de coccinelles asiatiques. Selon les scientifiques entomologistes de l’Insectarium de Montréal, ces insectes ont été introduits par bateaux aux Etats-Unis en 1988 et ensuite au Québec en 1994.

Cette invasion fait la une des journaux et des radios qui traitent le “thème coccinelle” grâce à des experts exterminateurs et également des entomologistes.

A quoi ressemble la coccinelle asiatique?

La coccinelle asiatique est beaucoup plus grande que ses cousines et peut atteindre généralement 7mm. La couleur de ses élytres est variable, allant de l’orange clair au noir en passant par le rouge. De même pour le nombre de points qui peuvent se compter au maximum jusqu’à 19.

Les motifs du pronotum (face dorsale du thorax) sont en forme de patte de chat: 1 tache centrale noire entourée de 4 taches noires en demi-cercle.

Ses pattes sont généralement de couleur jaune à marron clair. Il est difficile parfois de la différencier des autres espèces de coccinelles.

En revanche, l’identification des larves est plus facile. Les larves sont noires ou grises avec deux bandes dorsales de couleur orange. Elles peuvent mesurer près de 10mm et elles sont couvertes d’épines souples.

D’où vient la coccinelle asiatique?

Comme son nom l’indique, cette coccinelle est une espèce exotique qui vient du pays du Levant, originaire de Chine, du Japon mais aussi de la Sibérie. Elle a été importée dans les années 1980 pour un but bien précis: lutter contre les pucerons dont elle raffole.

Leur reproduction est assez rapide. La femelle coccinelle peut pondre une centaine d’œufs par an. Les premiers spécimens ont été vus au Québec en 1994.

Mode de vie de Harmonia axyridis

La principale nourriture de la coccinelle asiatique est les pucerons, mais elle se nourrit aussi d’autres insectes mais aussi des oeufs et des larves de ses cousines coccinelles. Au printemps, elle mange aussi du pollen.
La coccinelle vit environ deux ans en milieu naturel et se réfugie au chaud l’hiver, dans les maisons car elle meurt à une température de -20°.

Quels sont ses effets sur l’environnement?

La coccinelle asiatique est considérée comme un insecte invasif. Sa reproduction rapide pose un problème pour l’équilibre de l’écosystème et de plus elles menacent les autres espèces de coccinelles qui se retrouvent en compétition pour l’espace et la nourriture. La coccinelle asiatique est cannibale et se nourrit de larves d’autres coccinelles.

Elle est pourtant considérée comme un insecte utile car elle débarrasse les cultures des pucerons de façon écologique, et il n’est pas besoin d’utiliser des insecticides. Mais son défaut est d’être invasive et elles colonisent les habitations l’hiver, des milliers de coccinelles peuvent envahir les maisons.

Elles ne sont pas vraiment dangereuses pour l’homme mais elles émettent une substance jaunâtre mal odorante qui peut parfois être toxique pour les petits animaux domestiques.

Les moyens de lutte contre la coccinelle asiatique

Le premier conseil est de calfeutrer les portes et fenêtres et tous les interstices pour éviter que les insectes ne se réfugient dans votre domicile. Il n’existe pas une grande menace pour l’homme car elles ne mordent pas, elles n’ont pas de dard et pas de venin. C’est surtout leur nombre qui est vraiment gênant au quotidien. Ces petits insectes peuvent se retrouver dans votre garde-manger, vos assiettes, votre nourriture…

Ensuite il faut faire un nettoyage complet des placards, passer l’aspirateur derrière les meubles de cuisine…

Votre expert anti-insectes vous déconseille d’utiliser des pesticides qui sont inefficaces contre ces bestioles.

 

Notre équipe d’experts exterminateurs a de plus en plus d’appels de personnes qui se retrouvent avec un grenier ou une cave envahit de coccinelles asiatiques. Si c’est le cas, contactez notre service technique qui vous donnera de précieux conseils.