Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Goéland argenté

Nom français Goéland argenté
Nom anglais European herring gull
Nom latin Larus argentatus
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Laridae

Un oiseau de mer bien présent sur les plages

Le goéland argenté est un oiseau de mer de taille moyenne. Ses couleurs prédominantes sont le gris (sur le dos et la surface supérieure des ailes) et le blanc (sa tête, sa queue et son corps). Son bec est jaune avec un point rouge, ses pattes sont palmées et rose clair et ses yeux sont jaunes pâles.

goeland argenté
Répandu dans tout l’hémisphère boréal, aussi bien en Amérique du Nord qu’en Europe et en Asie, le goéland argenté est normalement un oiseau grégaire qui niche en colonies sur les côtes marines. Mais il sait s’adapter à la forêt boréale et aux régions nordiques puisqu’on peut en voir sur les grands lacs intérieurs, y compris dans le Grand Nord québécois, dans la région de l’Ungava par exemple.

Reproduction du goéland argenté

Après la parade nuptiale, les couples construisent leur nid. L’unique ponte de l’année aura lieu deux mois après, en mai, et donnera des œufs en général au nombre de trois. Les poussins naîtront après une période d’incubation de 26 à 28 jours. Ils seront étroitement surveillés et nourris par le couple jusqu’à ce qu’ils puissent prendre leur envol au bout de six semaines.

Milieu de vie, autour de l’eau

herring-gullLes goélands argentés se regroupent sur les plages, les lacs, les falaises et parfois dans les villes s’ils y trouvent suffisamment de nourriture. Leur alimentation est diverse :

  • oiseaux
  • crustacés
  • vers de terre…

C’est une espèce omnivore parfois charognard, voire cannibale ! On le classe aussi parmi les cleptoparasites. Le mot parle de lui même.

Particularités

Le goéland argenté peut boire de l’eau de mer en cas de pénurie d’eau douce et rejeter l’excès de sel. C’est un oiseau social et communiquant qui possède toute une gamme de cris différents.
C’est un opportuniste qui profite de toutes les occasions pour se nourrir, capable de voler la prise de son voisin en vol s’il le faut.

Dans The Audubon Encyclopedia of North American Birds, l’auteur John K. Terres mentionne que les goélands en général peuvent se montrer très familiers s’ils ne sont pas molestés et qu’ils attraperont volontiers au vol un morceau de pain lancé à leur intention.

Il raconte le cas d’un goéland argenté qui a passé ses étés au même endroit durant 24 ans, sur la côte de la Nouvelle-Angleterre, où les gens le nourrissaient de poisson et de morceaux de porc bouilli.

Interférences avec l’homme ou l’environnement

Les goélands argentés sont utiles à l’environnement, ils font office de nettoyeurs sur les plages en les débarrassant de nombreux détritus. En revanche, quand on les retrouve en agglomération, ils occasionnent des dégâts avec leurs excréments sur les bâtiments ou les voitures… Sans compter les nuisances sonores !