Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

La marmotte siffle et hiberne

Nom français Marmotte
Nom anglais Marmot
Nom latin Marmota
Classe Mammalia
Ordre Rodentia
Famille Sciuridae

Fiche technique : marmotte

La marmotte est couramment surnommée le siffleux, car elle siffle quand elle se sent en danger pour avertir ses congénères. C’est un mammifère fouisseur qui appartient à la même famille des sciuridés (écureuil, chien de prairie…). Avec ses pattes puissantes munies de griffes, la marmotte creuse des terriers et engendre des dégâts importants dans les herbages et en plus elle peut provoquer une érosion importante sur des terrains fragiles. Sa présence est donc à surveiller…

Informations générales

  • Famille : sciuridés
  • Ordre : rongeur
  • Alimentation : champs de trèfle ou de luzerne, plante, arbuste…
  • Habitat : prairie, pâturage, champ, jardin
  • Spécificités : la marmotte hiberne vers mi-octobre et perd 30% de son poids

 

Mode de vie

  • Reproduction : 3 à 5 petits marmottons fin mai
  • Durée de vie : 14 à 16 ans
  • Gestation : 33 jours
  • Ses prédateurs : renard, chien, lynx, hermine, oiseau de proie

 

Description physique

  • Longueur de l’adulte : 50 à 70cm en moyenne
  • Longueur de la queue : 15 cm
  • Poids : 5 à 8 kg
  • Description : longue queue et silhouette trapue
  • Couleur : pelage grisâtre au jaune roux

 

Signes de présence

  • Un marquage olfactif odorant des endroits de passage
  • Des terriers creusés sous forme de monticules comme les taupes
  • On voit les marmottes lézarder au soleil sur les pierres en été

 

Prévention

  • Maintenir les poubelles bien fermées hermétiquement et éviter les sacs plastiques faciles à déchirer
  • Entretenir les vides sanitaires, les dessous du cabanon ou du patio, les caves qui peuvent servir de coins cachettes aux marmottes
  • Installer des clôtures et grillages autour de la maison
  • Placer des épouvantails dans les champs qui peuvent faire peur aux intrus
  • Dégager les tas de bois qui peuvent constituer des abris parfaits pour les marmottes
  • Placer des systèmes d’arrosage avec détecteurs de mouvement qui déclenchent des jets d’eau lors du passage de l’animal. Cette astuce peut aussi faire fuir d’autres nuisibles.

“Le siffleux” est bien présent au Québec !

La marmotte est un rongeur assez imposant qui peut être vêtu d’un poil brun, noir ou marron. On reconnaît la marmotte notamment grâce à sa très longue queue et sa silhouette trapue :
Longueur moyenne du corps : 52 cm. Queue : 15cm. Poids : 3 à 8 kg.

Son museau est large et court, ses pattes puissantes munies de griffes et son pelage va du gris au jaune roussâtre avec le dessus de la tête plus foncé. Mâle et femelle sont difficiles à différencier.

Reproduction de la marmotte

Les marmottes s’accouplent généralement au mois de mai. Il est fréquent que deux mâles se battent pour une même femelle. La gestation d’une marmotte est assez courte car elle s’effectue pendant trente-trois ou trente-quatre jours alors qu’une portée peut contenir entre trois et cinq petits.

Les marmottons, c’est le nom que l’on donne aux bébés marmottes, naissent à partir de fin mai jusqu’à début juin. Les marmottons mesurent à peine trois centimètres à la naissance, d’où leur poids qui est environ de trente grammes. Leurs yeux ne sont pas encore ouverts et ils sont pour l’instant démunis de poils. Leur vie dans le terrier se déroule pendant un ou deux mois puis ils vont à l’extérieur à partir du mois de juillet.

Milieu de vie

La Marmotte commune choisit des terrains découverts et bien drainés près des bois comme les prairies, les pâturages, les champs cultivés et les broussailles. Un réseau de sentiers relie son terrier aux endroits où elle se nourrit.

Cet animal est surnommé « le siffleux » car lorsqu’elle se sent en danger, elle siffle afin d’avertir les autres marmottes qu’il faut aller se réfugier dans leurs terriers. Ce qui caractérise la marmotte, c’est sa digestion : en effet, elle digère les aliments en deux temps.

L’hibernation caractérise ce rongeur

À l’automne(vers la mi-octobre) la marmotte se nourrit énormément afin de constituer ses réserves de graisses qui l’aideront à survivre pendant l’hibernation. Dès les premiers gels, la marmotte s’enferme pour toute la saison froide. Elle bloque de l’intérieur les accès de son terrier avec de l’herbe et de la terre. Après un sommeil de quatre ou cinq mois, elle sort de sa léthargie. Elle a alors perdu 30 % de son poids.

En effet, afin de préserver ses réserves de graisses, elle économise son énergie le plus possible. Cependant, s’il fait une température inférieure à 3°C, elle doit se remuer pour ne pas trépasser dans le froid.

Dégâts de la marmotte

marmotte du quebecLa consommation de la marmotte réduit considérablement la dominance d’espèces végétales, elle réduit même la pousse des herbes longues.

Les marmottes causent de nombreux dégâts dans les herbages à cause des amas de terre et des amas de pierres qu’elle produit sur le sol. Non seulement les marmottes provoquent des dégâts dans les pâturages lorsqu’elles creusent des terriers, cela peut atteindre jusqu’à quatre cents terriers par hectare, mais en plus elles peuvent provoquer une érosion importante dans certains endroits fragiles.

Une marmotte peut être source de dégâts considérables en ce qui concerne la végétation et peut ruiner toute une exploitation. Ne les laissez pas vous envahir, cela peut tourner à la catastrophe.