Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Mites

Nom français Teigne des vêtements et Teigne des fourrures
Nom anglais Webbing Clothes Moth et Casemaking clothes moth
Nom latin Tineola bisselliella et Tinea pellionella
Classe Insectes
Ordre Lépidoptères
Famille Tinéidés

Fiche technique : les mites des vêtements

Les mites sont des teignes nuisibles qui sont des petits papillons de nuit. Les mites se nourrissent de textiles en général (trous dans les vêtements, laine, fourrure…) et font leur cocon à l’intérieur – à ne pas confondre avec la famille des Pyralidés, les pyrales ou fausses teignes qui sont des mites alimentaires, dont la pyrale de la farine.

Informations générales

  • Ordre : Lépidoptères
  • Famille : Tinéidés (Tineidae) (teignes)
  • Genre : Tineola et Tinea
  • Nom scientifique : Tinea pellionella (teigne des fourrures) et Tineola bisselliella (teigne des vêtements)
  • Alimentation : les vêtements (surtout en fibres naturelles), mais aussi les poils d’animaux, le cuir, le liège…
  • Les deux espèces se nourrissent surtout de structures organiques composées de kératine (une protéine qui est à la base des poils, cheveux, ongles, etc.)
  • Elles sont donc kératophages.
  • Habitat : dans les zones sombres et chaudes, les placards de vêtements, les entrepôts, les nids d’oiseaux ou d’abeilles sauvages (teigne des ruches)
  • Spécificités : seules les larves font des dégâts car les mites adultes ne mangent pas

 

Mode de vie (sauf avis contraire, valable pour les deux espèces)

  • Espérance de vie : Après la ponte, la femelle vit de 3 à 16 jours.
  • Le mâle de Tineola bisselliella peut vivre plus d’un mois
  • Reproduction : 1 à 2 jours après l’émergence, la femelle s’accouple et pond de 40 à 50 œufs sur les tapis, la laine, fourrures ou tout autre milieu non synthétique.
  • Période de ponte : À l’année longue. Pas vraiment de période définie à l’intérieur des habitations. Normalement, il y a deux générations par an.
  • Œuf : blanc, ovale et collant. Mesure moins de 1 mm.
  • Dans des conditions estivales, l’incubation dure de 4 à 10 jours, mais peut prendre de 3 à plusieurs semaines en saison hivernale.
  • Cycle de vie : Dépendamment de la température et de l’humidité, le développement de l’œuf à l’adulte varie de 1 à 3 mois et peut aller jusqu’à 3 ans et + dans certaines situations difficiles. Durant sa croissance, la chenille mue de 5 à 45 fois (selon les conditions) avant de faire sa chrysalide.
  • Le développement du papillon dure de 8 à 10 jours en été et de 3 à 4 semaines en hiver.

 

Description physique Tinea pellionella (Teigne des fourrures)

  • Envergure: 9 à 14 mm
  • Longueur : 7 à 8 mm environ
  • Ailes antérieures mouchetées brun/gris arborant de 0 à 3 taches noirâtres.
  • Ailes postérieures gris foncé uniforme
  • Chenille: 10 à 12 mm
  • Elle construit un étui (fourreau) avec de la soie et des particules provenant de son environnement. Cette structure qu’elle trimballe partout, lui sert d’abri lorsqu’elle se sent menacée et pour se nymphoser (transformation en chrysalide).

 

Description physique Tineola bisselliella (Teigne des vêtements)

  • Envergure : 12 à 14 mm
  • Longueur: 7 à 8 mm
  • Tête jaune orangée comportant une longue pilosité (écailles)
  • Ailes antérieures brunâtre/jaunâtre immaculées. Ailes postérieures blanc crème.
  • Chenille: 12 à 13 mm
  • Ne construit pas de fourreau. Par contre, elle tisse un abri fixe et temporaire près de son lieu d’alimentation. Celui-ci est composé de soie mêlée d’excréments (de la chenille) et de morceaux provenant de sa source de nourriture. Elle tisse un cocon de soie pour se nymphoser.

 

6 espèces communes de mites au Canada

  • la Teigne des vêtements, la plus courante (Tineola bisselliella)
  • la Teigne des fourrures (Tinea pellionella)
  • la Teigne des semences (Hofmannophila pseudospretella)
  • la Teigne des tapis (Trichophaga tapetzella)
  • la Teigne de la colle (Endrosis sarcitrella)
  • la Teigne des grains (Nemapogon granella)

 

Signes de présence

  • Des vêtements troués, des tapis rongés, des fourrures mitées
  • De minuscules boules blanchâtres qui sont des œufs
  • Des paquets alimentaires rongés alors ce sont des mites alimentaires
  • Des cocons de soie présents dans les placards, autour de la nourriture ou des vêtements
  • Des petits papillons volant maladroitement dans les pièces

 

Prévention

  • Des boules de naphtalène vendues sous le nom de « Naphtaline »
  • Secouer les vêtements, les nettoyer à sec et sortez vos tapis de laine
  • Aérer vos placards à vêtements, vos penderies, votre garde-robe
  • Des plaques adhésives de phéromones qui attirent et capturent les mâles
  • Placer des sachets de lavande, laurier, romarin car les mites fuient ces odeurs fortes
  • Utiliser des insecticides, par exemple le paradichlorobenzène, attention c’est toxique
  • Des huiles essentielles, le camphre, le bois de cèdre

Teigne des vêtements et Teigne des fourrures

Les mites sont des petits papillons qu’on appelle aussi teigne, leur tête peuvent être poilues ou écaillées. Deux espèces sévissent dans le linge des armoires et des placards de la maison: la mite des vêtements et la mite porte-case. Leurs ailes sont bordées de soies or tachetées brunes et les mites adultes mesurent environ 6mm.

Comportement

Papillons nocturnes, les femelles pondent et fixent leurs œufs sur les fibres de tissu à l’aide d’une matière gélatineuse quand ceux-ci ne tombent pas dans la poussière des gardes-robes. De ces œufs éclosent en quelques jours seulement de minuscules chenilles qui filent alors un cocon de soie sur le tissu et s’alimentent.

Des mites dans le placard

…son habitat

La mite est nocturne et on la voit rarement voler. La source classique d’infestation de mite est un endroit rarement visité comme une pile de linge rangé depuis longtemps ou des vêtements qui sont peu souvent sortis. On les trouve éventuellement aussi dans les mousses de rembourrages mais leur préférence va nettement à la surface des tissus.

Les chenilles de mites infestent les couvertures, les oreillers et les vêtements. Bien qu’elles préfèrent les lainages d’origines animales, elles peuvent aussi faire des trous dans le coton et le lin de même que dans les tissus synthétiques lorsqu’elles sentent la sueur ou les cheveux. Elles aiment aussi les céréales, l’alimentation en poudre (farines, chocolat instantané, café, et certaines épices, etc).

Hors de la maison

Les teignes s’installent dans les nids d’oiseaux, les nids d’abeilles sauvages, sous l’écorce d’arbre. Elles se gavent de tiques, de pollen, de cadavres d’insectes, de petits animaux et mues de couleuvres.

Prévention contre les mites

  • L’idéal est d’empêcher les teignes d’entrer en installant des moustiquaires aux portes;
  • Vérifiez les vêtements, pour voir si les chenilles les ont troué ou si elles y ont laissé leurs excréments;
  • Maintenez les lieux le plus propre possible en passant l’aspirateur attentivement sur les planchers, sous les meubles et dans les recoins;
  • Inspectez les lieux d’entreposage des vêtements pour voir si des papillons y sont cachés;
  • Inspectez sous les tapis la présence de cocon-tube de soie;
  • Nettoyez à sec ou au moins laver/repasser le linge avant de le ranger, idem pour les couvertures ou les oreillers;
  • Les vêtements d’occasion devraient être inspectés à leur rangement et devraient être entreposés séparément des vêtements neufs.
  • Pour ranger les manteaux de fourrure, préférez les lieux sec et frais (température inférieure à 7°C) car les mites ne pourront pas s’y développer.

Méthodes de contrôle

  • Cherchez l’origine du problème en vérifiant que vous n’avez pas un rongeur mort dans un espace caché, par exemple un abri à chauve-souris ou des nids d’oiseaux, de souris ou de guêpes;
  • Passez l’aspirateur et rebouchez les écarts de plancher;
  • Lorsque des tissus sont infestés, il faut les sortir à l’extérieur et les brosser afin de détruire les œufs fragiles et de déloger les chenilles.

Une infestation majeure justifie l’emploi de pesticides.

Le mythe des boules de mites

cycle de développement de la mitesOn croit communément mais à tord que les boules à mites (naphtaline) ou que le para-dichlorobenzène (et le camphre dans une mesure plus faible) repoussent les mites. Ce qui est vrai, c’est que placés à l’intérieur d’un sac hermétique avec les vêtements, leurs émanations vont être assez toxiques pour tuer les papillons et larves, mais en revanche les autres stades de développement ne seront pas affectés.

On signalera que les émanations de ces produits chimique ne sont pas totalement inoffensifs pour l’humain, notamment pour le fœtus. Il sera préférable d’avoir recours à un exterminateur professionnel afin de traiter le problème avec les produits les plus appropriés par type d’insecte.