Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Mysmena quebecana: la plus petite araignée vivant au Québec

Nom français Aucun nom attribué à ce jour
Nom anglais Aucun nom attribué à ce jour
Nom latin Mysmena quebecana
Classe Arachnides
Ordre Araneae
Famille Mysménidés

Fiche technique : araignée

Certaines personnes en ont la phobie : l’araignée ! Les arachnides ne sont pas aimés et ont inspiré des légendes extraordinaires, des histoires, des scénarios de films avec des araignées géantes qui donnent le frisson. Cette peur vient souvent d’une méconnaissance de leur monde. Bien que les araignées au Québec soient inoffensives, sauf Cheiracanthium Mildei qui mord, il est conseillé de les chasser hors de la maison.

Informations générales

  • Les araignées sont des prédateurs invertébrés arthropodes (corps segmenté)
  • Classe : Aranéides
  • Espèces : 44 000 espèces connues dont 677 au Québec
  • Ordre : Araneae
  • Alimentation : des insectes, des larves, des petits crustacés ou acariens
  • Habitat : à l’extérieur et à l’intérieur des maisons
  • Spécificités : la plupart des araignées sont dotées d’une glande à venin

 

Mode de vie

  • Espérance de vie : 6 mois à 1 an – certaines araignées (mygales, filistates) peuvent vivre jusqu’à 20 ans
  • Reproduction ovipare : les œufs sont emballés dans des cocons de soie
  • Cycle de vie : les araignées deviennent adultes après plusieurs mues
  • Ses prédateurs : guêpe pompile (Pompilidae), guêpe maçonne (Sceliphron), reptiles, amphibiens, oiseaux, chauves-souris, mustélidé

 

Types d’araignées au Canada

  • Argiope, très grosse, jusqu’à 28 mm
  • Cheiracanthium mildei ou araignée jaune très fréquente à Montréal (elle mord)
  • Mysmena quebecana, la plus petite araignée vivant au Québec (0,8mm)
  • Dolomedes tenebrosus, la plus grande araignée du Québec jusqu’à 27mm, pas agressive

 

Description physique

  • L’araignée possède huit pattes et une pièce masticatrice dans la bouche
  • Elle sécrète de la soie pour tisser des toiles ou des cocons pour emprisonner leurs proies

 

Signes de présence

  • Des toiles d’araignée principalement
  • Des déjections brunâtres laissées derrières elles.

 

Prévention

  • Nettoyer et dépoussiérer derrière les meubles
  • Installer des moustiquaires
  • Colmater les lieux de passage et les interstices des fenêtres et portes
  • Les lumières vives les attirent, donc contrôler les lumières extérieures et installer des lumières contre les insectes.

Un minuscule arachnide québécois

La mysmena quebecana est une espèce d’araignée aranéomorphe. Cette araignée est une espèce rare et assez méconnue qui se trouve exclusivement au Québec. Les premières araignées ont été découvertes dans le parc national de la Yamaska.

Mysmena quebecana est la plus petite espèce d’araignée vivant au Québec. Les adultes mesurent 0,8 mm, contrairement à sa grande sœur, la dolomede tenebrosus, la plus grande araignée québécoise qui peut atteindre 27 mm de long.

Habitat de la mini-araignée

Si la mysmena quebecana a été trouvée dans le parc national de la Yamaska, on la rencontre également dans des forêts ou dans des champs de la province. C’est une araignée encore très méconnue et on ignore encore presque tout de ses mœurs, son mode de reproduction, ses habitudes…

Il n’est pas question de l’exterminer, elle est a découvrir !