Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

La pyrale indienne de la farine

Nom français Pyrale indienne de la farine
Nom anglais Indian Meal Moth
Nom latin Plodia interpunctella
Classe Insectes
Ordre Lépidoptères
Famille Pyralidés

Fiche technique : pyrale indienne et de la farine

Les pyrales de la farine sont le cauchemar des boulangeries/pâtisseries, restaurants et de tous les magasins d’alimentation. Une invasion de pyrales peut détruire un stockage entier de grains et ces insectes font aussi des dégâts dans les maisons en rongeant les paquets de nourriture. Il ne faut pas les confondre avec la mite des vêtements qui ne s’attaque qu’aux tissus.

Informations générales

  • Ordre: Lépidoptères
  • Famille : Pyralidae
  • 2 espèces principales : Plodia interpunctella (Pyrale indienne de la farine) et Pyralis farinalis (Pyrale de la farine)
  • Alimentation : farine, grains de céréales (blé, riz, pâte), semoule, flocons d’avoine, biscuits
  • Habitat : placards des cuisines, commerces d’alimentation, silos à grains, boulangeries
  • Spécificités : tous les dégâts sont causés par les larves et non par les papillons adultes

 

Mode de vie Plodia interpunctella

  • Œuf : 100 à 300 œufs pondus à l’unité ou en groupe de 12 à 30
  • Éclosion des œufs : 2 à 14 jours plus tard
  • Cycle de vie : 28 à 55 jours (7 à 9 générations par année, si les conditions demeurent optimales).
  • La larve tisse un cocon de soie pour ensuite se transformer en une chrysalide brun pâle.
  • Le cocon est généralement tissé à la surface des denrées ou sur les parois du contenant/silo
  • L’adulte émerge de 4 à 30 jours plus tard.
  • Les adultes vivent de 5 à 25 jours

 

Description physique Plodia interpunctella

  • Longueur : 6 à 7 mm
  • Longueur des ailes : 13 à 20 mm d’envergure
  • La larve : petite chenille de 8 à 12 mm de longueur, blanchâtre ou crème, mais peut présenter une teinte verdâtre ou rosée selon la nourriture ingérée. Capsule céphalique brun-rouge à jaunâtre.
  • Absence de taches noires
  • Couleur de l’adulte :
    • Ailes antérieures bicolores. La région basale (près du corps) est de couleur crème à gris tandis que la région apicale (bord de l’aile) arbore une coloration allant du rouge cuivré au gris foncé en passant par le brun rougeâtre.
    • Ailes postérieures entièrement blanches ou gris pâle.

 

Mode de vie Pyralis farinalis

  • Reproduction : 2 à 5 jours après l’accouplement, la femelle pond ses œufs au hasard parmi les denrées.
  • Œuf : 200 à 400 œufs
  • Éclosion des œufs : 9 jours plus tard
  • Cycle de vie : œuf à l’adulte : 35 à 75 jours
  • La larve tisse un cocon de soie pour ensuite se transformer en une chrysalide brunâtre.
  • Le papillon émerge quelques semaines plus tard

 

Description physique Pyralis farinalis

  • Longueur du corps : 7,5 à 15 mm
  • Longueur des ailes : 15 à 30 mm d’envergure
  • La larve : chenille de 20 à 25 mm de longueur, blanchâtre sans tache noire sur le corps.
  • Capsule céphalique (tête) et bouclier (segment) prothoracique brun
  • Couleur de l’adulte :
    • Ailes antérieures marron clair en leur centre et encadrées de chaque côté par une ligne sinueuse blanche. La région basale (près du corps) et apicale (bord de l’aile) sont rougeâtres.
    • Ailes postérieures gris/brun traversé par deux lignes sinueuses pâles

 

Signes de présence

  • Des emballages alimentaires percés, rongés, souillés
  • La nourriture infestée de fils de soie, d’excréments des larves et d’exuvies larvaires
  • Des vols de petits papillons qui peuvent être aussi des mites alimentaires

 

Prévention

  • Nettoyer en profondeur les placards alimentaires, le garde-manger, derrière le réfrigérateur
  • Aspirer régulièrement toutes les pièces infestées, retirer les cocons de larves
  • Fermer les paquets d’aliments dans des boîtes hermétiques
  • Boucher les joints, les ouvertures et les fissures
  • Poser des grilles sur les bouches d’aération, VMC, ce qui empêchent l’infestation par d’autres insectes

Un papillon dans le garde-manger

Ce petit papillon mesure une dizaine de millimètres pour une envergure allant jusqu’à 2 cm arbore de longues ailes brunes. Celles-ci sont composées de trois parties différentes :

  • La première zone, juste derrière la tête, est grise.
  • La deuxième, qui équivaut à un tiers de la longueur totale, présente un marron très clair, tandis que
  • la troisième et dernière partie est d’un brun foncé parsemé de bandes noires.
Pyrale de la farine, Plodia-interpunctella

Reproduction de la pyrale

La femelle est apte à pondre environ trois jours après sa sortie de la pupe. C’est alors qu’elle se met à la recherche d’aliments. Ceux-ci serviront au développement des larves. Après avoir trouvé le lieu adéquat, elle pond ses œufs par groupe de 30, soit sur la nourriture, soit non loin de celle-ci. Trois jours après la ponte, les larves éclosent.

La pyrale produit environ 400 œufs durant son existence.

Développement

Les larves de papillon sont des chenilles, celles de la pyrale sont blanches avec des teintes pouvant aller du vert au rose, selon leurs habitudes alimentaires. La tête est brune.

La « Pyrale de la farine » tient son nom du fait qu’elle élit domicile dans les denrées céréalières stockées. Leur développement est totalement lié à la température, tant que les conditions ne sont pas favorables, la chenille ne se métamorphose pas en papillon.

  • Elle mesure 1,5 cm à la fin de sa croissance.
  • Après 4 à 30 jours de pupaison, la pyrale émerge de son cocon.

Ce papillon vient, à l’origine, d’Eurasie, mais à l’heure actuelle, on le retrouve dans les habitations canadiennes et québécoises. Ce papillon est considéré comme un ravageur du fait que ses larves provoquent des dégâts dans les réserves alimentaires… pas seulement de céréales. En effet, elles se nourrissent aussi de biscuits, de semoule, de pâte ou encore de farine, en laissant derrière elles une soie blanche.

En cas d’infestation

Il faut impérativement jeter tous les produits contaminés, bien nettoyer les placards et faire appel à un exterminateur professionnelpour qu’il éradique l’infestation de pyrale.