Dexter Extermination 819-531-7339 ou 819-531-2019

Le rat brun ou rat d’égout

Nom français Rat brun
Nom anglais Brown rat
Nom latin Rattus norvegicus
Classe Mammalia
Ordre Rodentia
Famille Muridae

Fiche technique : rat surmulot

Le rat surmulot est un rongeur qui appartient à la famille des muridés qui comprend au Québec les sous-familles des Arvicolinés, des Murinés et des Sigmodontinés. Doté de deux paires d’incisives très tranchantes, il est plutôt fuyant et ne mord que très rarement pour se défendre mais il peut en revanche transmettre des maladies telles que la peste bucolique (Pastereulla pestis), la fièvre typhoïde, la tularémie (Pasteurella tularensis), la salmonellose et la trichinose.

Informations générales

  • Famille des Muridés qui comprend au Canada le campagnon-lemming, rat musqué, souris
  • Sous-familles : Arvicolinés
  • Ordre : rongeur
  • Genre : Rattus norvegicus
  • Alimentation : omnivore il mange de tout : viande, fruit, légume, céréale…
  • Habitat : habitation des villes, champ, égout, grange, silo…
  • Spécificité : le surmulot est actif toute l’année et n’hiberne pas

 

Mode de vie

  • Espérance de vie : moins de 1 an
  • Nombre de portées par an : 5 à 6
  • Nombre de petits par portée : 5 à 10
  • Cycle reproducteur complet : 52 jours
  • Période de reproduction : avril à novembre
  • Ses prédateurs : reptiles (serpents), oiseaux rapaces, autres mammifères (renard, félin…)

 

Description physique

  • Longueur : 17 à 23 cm (du museau à la queue)
  • Queue : épaisse et écailleuse
  • Poids : entre 100 g et jusqu’à 500 g selon l’âge
  • Couleur : brun gris sur le dos et gris jaunâtre sur le ventre

 

Signes de présence

  • Excréments, crottes un peu partout dans les coins, grenier, derrière les meubles
  • Mauvaises odeurs suite à l’imprégnation d’urine
  • Paquet de nourriture et fils électriques rongés
  • Trous dans certains murs ou sur le sol (ex : trous dans un vide sanitaire)
  • Bruit de déplacement et petits cris (majoritairement la nuit)

 

Prévention

Le moyen le plus efficace et le plus naturel est de bien calfeutrer les habitations et surtout les canalisations afin d’éviter le risque d’intrusion de rats, efficace à 95%.
D’autres moyens à utiliser :

  • Calfeutrer les fissures et ouvertures (portes/fenêtres) et aussi les accès aux canalisations
  • Passer l’aspirateur derrière les placards de cuisine et derrière les meubles
  • Ne pas laisser des miettes trainer sur la table ou sur le plan de travail
  • Conserver les aliments dans des bocaux et sacs hermétiques
  • Ne pas stocker des stères de bois proches de la maison
  • Avoir une bonne gestion des ordures ménagères : ne pas laisser les sacs poubelles s’empiler
  • Installer des pièges à rats pour les capturer ou des graines empoisonnées (mais attention le poison est souvent toxique et peux faire pourrir le rat dans un coin – Tenir éloigné les animaux domestiques et les enfants)
  • Vérifier les canalisations (la partie de la ville ainsi que celle de la maison)
  • S’assurer qu’il n’y ait pas de vieille tuyauterie oubliée dans certains murs (ex : un ancien propriétaire qui aurait déplacé un évier de place)
  • Conserver un gazon court et éviter les herbes/plantes longues

Description du rongeur

Le rat brun (rattus norvegicus) est également appelé surmulot, rat brun ou rat d’égout. C’est un rongeur qui fait partie de la famille de muridés, son pelage est entre le roux noir sur le dos et le gris sur le ventre. Le rat est un animal omnivore qui vit en groupe. Adulte, il mesure 20 à 25 centimètres et pèse environ 350 grammes. Sa queue atteint 15 à 20 centimètres, ses oreilles sont courtes, ses yeux petits. Les rats possèdent une excellente ouïe et un odorat très développé pour compenser leur vue médiocre.

Rat d’égout ou surmulot du Québec

La vie du surmulot

Le rat gris a une activité nocturne ou crépusculaire, c’est-à-dire qu’il sort la nuit. Il ronge tout ce qu’il trouve : carton, papier, plastique et même câbles électriques.

Le rat gris possède une société hiérarchisée. Il vit en groupes dirigés par un mâle dominant. Chaque groupe est constitué d’environ 40 à 60 individus, les plus grands groupes pouvant compter jusqu’à 200 rats. Les membres d’un groupe s’identifient par une odeur distinctive. La communication se fait par des attitudes corporelles, des cris et des ultrasons inaudibles pour l’homme.

Les rats sont des animaux extrêmement prolifiques, leur maturité sexuelle est atteinte à deux mois. Une rate peut donner naissance à une soixantaine de petits par année. Ses portées sont de 7-12 ratons. Les mâles peuvent s’accoupler avec plusieurs femelles et les femelles avec plusieurs mâles.

  • La durée de gestation est d’une vingtaine de jours.
  • Les ratons naissent aveugles et pèsent à peu près 5 grammes.

Habitat

Le rat gris vit généralement dans les espaces urbains, près des hommes. S’il se disperse parfois dans les espaces ruraux autour des agglomérations, il revient généralement dans les bâtiments pour s’abriter du froid en hiver. Ce rongeur a une prédilection pour les lieux humides, notamment les égouts d’où ils tirent leur surnom de « rat d’égout ». Les animaux peuvent aussi creuser des galeries et des terriers sous les bâtiments et habitations.

Il construit un nid, garni de débris végétaux et d’autres éléments de récupération. Ce nid comporte plusieurs sorties afin de lui permettre de fuir plus facilement en cas de danger. Dans la nature, il vit dans des terriers.

Alimentation

Le rat gris est omnivore, c’est-à-dire qu’il peut se nourrir d’aliments d’origine végétale ou animale. Il mange environ 10 % de l’équivalent de son poids par jour, soit 30 à 40 grammes. Ses préférences alimentaires vont vers la viande, les fruits et les céréales; soit à peu près le même régime alimentaire que l’homme.

En ville, les rats cherchent avant tout leur nourriture dans les déchets humains et dans les réserves de denrées. A la campagne, ils se nourrissent dans les réserves de grains emmagasinées à des fins agricoles. Le rat gris est extrêmement prudent lorsqu’il découvre une nouvelle source de nourriture. Il peut attendre plusieurs jours avant d’y goûter. Souvent, un seul individu de la colonie se dévoue et goûte seul le nouvel aliment. Si celui-ci s’avère dangereux, le reste du groupe n’y touchera pas.

Dommages éventuels à l’habitat

Les rats peuvent endommager les bâtiments en creusant sous les fondations et en les fragilisant. Ils peuvent également ronger les tuyaux et donc causer des fuites d’eau ou de gaz. En rongeant des câbles électriques, ils peuvent être responsables d’incendies. Les rats peuvent transmettre de nombreuses maladies par morsure ou à cause des parasites (notamment les puces) qu’ils transportent. Les rats ne s’attaquent pas à l’homme, en cas de confrontation, ils opteront pour la fuite.

Conseils de prévention

Quelques conseils simples pour éviter que votre habitation ne soit infestée par les rats.

  • D’abord, gardez une maison propre, couvrez vos contenants à ordures et rangez vos denrées alimentaires en hauteur dans des boîtes fermées.
  • Ne laissez pas traîner de nourriture. Si vous stockez du bois de chauffage, veillez à ce que celui-ci soit relativement éloigné de la maison.
  • Vérifiez qu’il n’y ait pas de fissures dans les murs de votre habitation, et si vous en constatez, rebouchez-les le plus vite possible. Faites particulièrement attention aux tuyaux, qui sont un endroit de prédilection pour le passage des rats.
  • Enfin, si vous constatez la présence de rats dans votre habitation, embauchez des spécialistes de la dératisation.